<< home page

Brise Soleil en bois

Le Brise Soleil merlo est disponible aussi en bois en utilisant des essences adaptées au milieu extérieur.

Préface

Pour qu’un type de bois soit adapte pour un emploi à l’extérieur il doit avoir des caractéristiques de bonne durabilité (La durabilité naturelle d’une espèce de bois peut être définie comme sa résistance à la dégradation due à organismes biologiques comme insectes, moisissures, organismes marins qui trouvent dans les éléments chimiques de la surface cellulaire ligneuse la source de leur nourriture) et bonne stabilité dimensionnelle (adaptation de la fibre aux diverses conditions ambiantes pour éviter que se forment trop de fissurations et torsions qui pourraient compromettre les mécanismes et la correcte fermeture des lames dans le cas de Brise Soleil orientable).

Les types de bois utilisés et conseillés par merlo sont:

Cèdre rouge du Canada

Cèdre rouge du Canada: (couleur rose rougeâtre) il est particulièrement adapte pour faire des lames Brise Soleil pour l’extérieur parce que, pour ses caractéristiques naturelles, il n’est pas attaquable par moisissures et parasites (durabilité discrète), en oxydant il arrive à compacter les fibres et à fermer la porosité vers l’extérieur en devenant imperméable à l’eau, il est très stable et il est aussi très léger en limitant les coûts de la structure.

Iroko

Iroko: (couleur marron moyen foncé) il est particulièrement adapte pour faire des lames Brise Soleil parce qu’il a à l’intérieur de sa fibre un huile naturel qui limite l’absorption de l’eau et donc le protège du pourrissement.

Teak

Il faut souligner que le bois est un matériel naturel et on doit penser à celui-ci comme un organisme vivant qui, aussi après des années de l’abattage de l’arbre et de sa mise en oeuvre, continue son évolution et il a des réactions précises dans le milieu extérieur.

Différences de couleur, veines bigarré, présence de noeuds et mouvements d’adaptation au milieu (petites fissurations et torsions) ne sont pas défauts mais caractéristiques de ce noble et prestigieux matériel.

Le meilleur conseil qu’on peut donner à un client qui désire produits en bois à utiliser à l’extérieur, est de ne donner aucune finition de protection (ça est possible seulement sur des bois adaptes pour une utilisation à l’extérieur type Teak, Cèdre, Iroko) pour éviter d’être engagés à faire l’entretien annuel. Mais dans ce cas la couche extérieure du bois devient gris rapidement sans en compromettre la durabilité.

Dans le cas de requête de finition de protection sur le bois il est nécessaire successivement faire un entretien périodique pour maintenir dans le temps la même finition superficielle, la fréquence de l’entretien dépendra de l’exposition des produits aux rayons du soleil, à l’humidité et aux intempéries :

chaque année pour les zones particulièrement exposées (SUD) et chaque 2 années pour celles mois exposées (NORD), mais avant que le bois commence à devenir gris.